Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Syndicat CGT ONNO
  • : Site d'infos du syndicat cgt ONNO
  • Contact

Accords convention collective

Accord DIF industrie Charcutière : cliquez sur le lien ci-contre : link

Accord prévoyance : avenant du 28 janvier 2010 :   link

Accord prévoyance : avenant du 15 avril 2010 : link

Accord du 26 janvier 2011 Salaire minima Industries Charcutières 2011 :link

Recherche

Adhèrez à la CGT à Pontivy !

 

 

Besoin d'un renseignement : 

 

Au 06 38 55 29 65

 

Pour adhérer à la CGT envoyer un message en indiquant votre nom, prénom et n° de téléphone, à ce lien, nous vous contacterons rapidement ou télécharger le document et envoyer le par courrier ou mail, à l'adresse indiquée. A bientôt.

 

 

Archives

Play list

/ / /

02/11/2009 | France 3 par Christian BELINGARD

Madrange: le CCE assigné au tribunal de Limoges

 

Cette décision est motivée par le refus des représentants du personnel de donner un avis sur le plan emploi

L'audience s'est déroulée lundi 2 novembre à 14h, place d'Aine, au palais de justice.  Les salariés avaient été appelés à un débrayage pour soutenir les élus du comité central d'entreprise devant le tribunal de grande instance.

 

La direction du groupe charcutier basé à Feytiat a demandé cette assignation pour abus de droit. Le plan de sauvegarde de l'emploi prévoit 300 suppressions de postes. .

L'avenir des salariés de Madrange préoccupe par ailleurs la direction départementale du travail de la Haute-Vienne. Lundi 23 octobre, un inspecteur avait convoqué les syndicats et la direction pour tenter de relancer le dialogue sur la plan de sauvegarde de l'emploi. 

La dernière réunion du comité central d'entreprise, vendredi 20 novembre, s'était soldé par un échec. Les représentants du personnel avaient refusé d'émettre un avis sur le plan de sauvegarde de l'emploi. Ce plan présenté par la Direction avait été rejeté à l'unanimité par les syndicats. Le juge des référés se prononcera dans cette affaire le vendredi 6 novembre.

 

La direction justifie son référé mercredi 28 octobre 2009


Dans un communiqué publié mercredi en fin de journée, la direction du Groupe Madrange explique "avoir consenti ses meilleurs efforts pour aboutir à une solution qui convienne à toutes les parties prenantes. En dépit de ces efforts, les membres du Comité Central d'Entreprise (CCE) ont refusé d'émettre un avis à l'issue de la troisième réunion obligatoire, bloquant ainsi délibérement la mise en oeuvre du plan". La direction confirme ainsi avoir saisi en référé le tribunal de Grande Instance de Limoges, espérant éviter "le piège de l'enlisement."

Partager cette page

Repost 0
Published by