Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Syndicat CGT ONNO
  • : Site d'infos du syndicat cgt ONNO
  • Contact

Accords convention collective

Accord DIF industrie Charcutière : cliquez sur le lien ci-contre : link

Accord prévoyance : avenant du 28 janvier 2010 :   link

Accord prévoyance : avenant du 15 avril 2010 : link

Accord du 26 janvier 2011 Salaire minima Industries Charcutières 2011 :link

Recherche

Adhèrez à la CGT à Pontivy !

 

 

Besoin d'un renseignement : 

 

Au 06 38 55 29 65

 

Pour adhérer à la CGT envoyer un message en indiquant votre nom, prénom et n° de téléphone, à ce lien, nous vous contacterons rapidement ou télécharger le document et envoyer le par courrier ou mail, à l'adresse indiquée. A bientôt.

 

 

Archives

Play list

11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 20:49

Le salariat de l’agriculture peut revendiquer une protection sociale de haut niveau lors des élections à la MSA.

Depuis le 5 janvier et jusqu’au 20, exploitants agricoles et salariés de l’agriculture sont appelés à élire les délégués cantonaux à la Mutualité sociale agricole (MSA), guichet unique chargé de gérer la protection sociale, mais aussi les retraites et les allocations familiales des cotisants. Ces délégués composeront l’assemblée générale qui élira le conseil d’administration de la caisse centrale de la MSA.

Seule consultation de ce type qui subsiste pour la désignation de l’administration d’une caisse de la protection sociale, elle n’en est pas pour autant un modèle d’équité. L’organisation du scrutin est totalement confiée à la direction sortante de la MSA et le système électoral prive les organisations syndicales de salariés de la possibilité de présenter des candidats dans tous les cantons. Dans les collèges des exploitants et des employeurs, la prédominance de la FNSEA est telle que le scrutin semble joué d’avance.

Il n’en va pas de même en ce qui concerne les salariés. Ils sont 1,3 million (dans l’agriculture, les coopératives, les banques et assurances comme le Crédit agricole et Groupama) concernés par le vote. Il y a d’abord l’enjeu que constitue la Sécurité sociale des salariés en cette année 2010 où la protection sociale et les retraites sont sous le feu des réformes du gouvernement et du président de la République.

La précarité qui règne dans l’agriculture – aux côtés de 160 000 salariés agricoles, travaillent 800 000 saisonniers précaires – appelle une protection sociale de haut niveau. Les syndicats veulent faire de ce scrutin, un moment d’expression des revendications salariées.

Pour Emmanuel Gruand, dirigeant de la fédération CGT de l’agroalimentaire, « le vote pour nos candidats exprimera avec force l’exigence d’une véritable politique de santé, de protection sociale répondant aux besoins des salariés dépendant de la caisse ». Aux yeux du syndicaliste, ce besoin est d’autant plus fort que la MSA est visée par une réforme, prônée par l’actuelle direction, qui a fait passer notamment le nombre des caisses de 90 (une par département) à 35.

Ce scrutin est aussi la plus importante consultation électorale de salariés après l’élection prud’homale, et même si elle n’est pas prise en compte pour déterminer la représentativité des organisations et si elle ne concerne qu’une partie du salariat, les évolutions de l’influence des uns et des autres seront, elles, scrutées de près. Lors du précédent scrutin, en 2005, la CFDT avec 32 % des voix devançait la CGT (21,5 %) et la CGC qui, en faisant figure de relais de la direction de la MSA, recueillait un peu plus de 20 %.

Les organisations syndicales se sont efforcées de présenter des candidats dans un maximum de cantons. La CGT sera ainsi présente dans 2 200 cantons, ses candidats couvrant 938 000 salariés.

O. M.

L'humanité - le 11/01/2010

Partager cet article

Repost 0
Published by Syndicat de la charcuterie - dans Elections MSA janvier 2010
commenter cet article

commentaires