Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Syndicat CGT ONNO
  • : Site d'infos du syndicat cgt ONNO
  • Contact

Accords convention collective

Accord DIF industrie Charcutière : cliquez sur le lien ci-contre : link

Accord prévoyance : avenant du 28 janvier 2010 :   link

Accord prévoyance : avenant du 15 avril 2010 : link

Accord du 26 janvier 2011 Salaire minima Industries Charcutières 2011 :link

Recherche

Adhèrez à la CGT à Pontivy !

 

 

Besoin d'un renseignement : 

 

Au 06 38 55 29 65

 

Pour adhérer à la CGT envoyer un message en indiquant votre nom, prénom et n° de téléphone, à ce lien, nous vous contacterons rapidement ou télécharger le document et envoyer le par courrier ou mail, à l'adresse indiquée. A bientôt.

 

 

Archives

Play list

20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 22:52
L'usine abat et transforme 48 000 dindes par semaine.</P>

 

 

« On a l'impression de revenir en 2006 », lance un salarié de l'entreprise Duc. Salarié qui a connu la fin de la période Volaven et le rachat par Duc.

Bruno Chauveau, délégué CGT et secrétaire du comité d'entreprise, explique « l'inquiétude des salariés par les changements survenus à la direction du site et du groupe ».

Fabrice Taillefer, directeur du site de Riec-sur-Bélon depuis trois ans, quitte son poste. Il est muté à la Cobral qui dispose de deux unités, l'une basée à Lorient, l'autre à Pontivy. Son remplaçant, Lionel Goichon, est déjà arrivé à Riec.

À l'heure actuelle, tous deux travaillent en binôme. Un passage de témoin prévu sur une durée de deux mois. Toujours à Riec, le chef de la maintenance a quitté l'entreprise. Il est remplacé par son homologue de Plumelin.

240 salariés

Le site de Riec emploie 240 salariés en contrat à durée indéterminée (CDI) et 33 intérimaires qui assurent le remplacement de 50 personnels absents soit pour congés maladie soit pour congés annuels. Quant à la cadence de l'usine, elle reste stable à 48 000 dindes par semaine. Comme dans d'autres unités du groupe, le cabinet Alteo étudie les conditions de travail depuis plusieurs semaines et jusqu'au mois de mars voire avril. Dans le but d'améliorer la productivité.

L'inquiétude qui naît à Riec vient aussi de Plumelin (Morbihan). Là, l'usine qui emploie 50 salariés pour la fabrication de cordon-bleu de dinde panés et congelés semble en difficulté. Son contrat avec Gastronome, dont le siège est à Ancenis (Loire-Atlantique), arrive à échéance en février.

« Pour l'instant, nous n'avons pas de nouvelles,
explique Bruno Chauveau. Si le contrat s'arrêtait, des salariés seraient mutés à Pontivy ou Lorient. » L'usine sera-t-elle vendue ou trouvera-t-elle un partenaire ? La question est encore sans réponse, d'après le syndicat.

Ces événements interviennent alors que le groupe n'a plus de directeur des ressources humaines. Anne Hochedelle a quitté ses fonctions au siège de Chaillez (Yonne) et n'est pas encore remplacée.

 

 

Béatrice GRIESINGER.

Ouest france - le 18/01/2010

Partager cet article

Repost 0
Published by Syndicat de la charcuterie - dans Info Bretagne
commenter cet article

commentaires