Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Syndicat CGT ONNO
  • : Site d'infos du syndicat cgt ONNO
  • Contact

Accords convention collective

Accord DIF industrie Charcutière : cliquez sur le lien ci-contre : link

Accord prévoyance : avenant du 28 janvier 2010 :   link

Accord prévoyance : avenant du 15 avril 2010 : link

Accord du 26 janvier 2011 Salaire minima Industries Charcutières 2011 :link

Recherche

Adhèrez à la CGT à Pontivy !

 

 

Besoin d'un renseignement : 

 

Au 06 38 55 29 65

 

Pour adhérer à la CGT envoyer un message en indiquant votre nom, prénom et n° de téléphone, à ce lien, nous vous contacterons rapidement ou télécharger le document et envoyer le par courrier ou mail, à l'adresse indiquée. A bientôt.

 

 

Archives

Play list

7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 15:21

Le spécialiste français du légume et le fonds Butler Capital Partners, actionnaire du leader européen du champignon depuis 2004, ont annoncé avoir entamé des discussions exclusives. 

France Champignon, issu de la fusion de la fusion en 1997 des sociétés Royal Champignon et Champijandou, va à nouveau changer de propriétaire. Le groupe Bonduelle et le fonds Butler Capital Partners, actionnaire depuis 2004 du leader européen du champignon, ont annoncé avoir entamé des discussions exclusives en vue de la cession de celui-ci.

Le spécialiste français du légume qui a terminé son dernier exercice (2008-2009) sur un chiffre d'affaires annuel de 1,5 milliard d'euros, en hausse de 2,3%, avec une amélioration de sa rentabilité opérationnelle, met en avant des "complémentarités importantes (produits, géographiques)" avec France Champignon.

La société présente sur le marché des champignons en conserve, surgelés, frais, pasteurisés ou déshydratés, a bénéficié, depuis son rachat par Butler Capital, d'"un très important plan de modernisation industrielle, notamment dans les maisons de culture". Elle affiche au titre de 2008 des ventes annuelles de 212 millions d'euros ; et possède 6 usines - dont 5 en France et une en Pologne - et emploie 1.500 salariés.

De quoi susciter l'intérêt du légumier de Villeneuve d'Asq, attentif aux opportunités de croissance externe et décidé à poursuivre des investissements "vigoureux". A l'automne dernier, le dirigeant Christophe Bonduelle n'avait pas manqué de souligner avoir les moyens de saisir des opportunités grâce aux capacités d'autofinancement du groupe et à l'émission récente d'Obsar, pour un montant de 140 millions d'euros.

Un accord pourrait être finalisé dans les prochaines semaines.

Les Echos - le 7/01/2010

Partager cet article

Repost 0
Published by Syndicat de la charcuterie - dans Industrie agroalimentaire
commenter cet article

commentaires